Nous ne proposons pas seulement des importations de très haute qualité en provenance directe du Japon, mais aussi la garantie d’un contrôle soigné contre l’infection du KHV, afin d’éviter toute propagation, notament au Japon mais également ici. Des tests sont régulièrement réalisés par le vétérinaire Dr. Achim Bretzinger (www.koipraxis.de), diplômé et spécialisé dans les soins pour les poissons. Dans un soucis de perpetuelle mise à niveau de ses compétances, Il travaille en collaboration avec l’université de Bielefeld (www.tauros-diagnostik.de).

IMG_0996 IMG_0999
Pour chaque importation et tout au long de l‘année nous réalisons les recherches suivantes :
• Essais cliniques réguliers
• Contrôles parasitologiques macroscopiques et microscopiques de la peau, des branchies, et des déjections
• Examens ponctuels sur les pathologies anatomiques et microbiologiques
• Tests virologiques
• Contrôles de la qualité de l’eau

IMG_0918  Josef Profielbild1
Le virus du KHV :
Nouvellement importés, les carpes koi subissent plusieurs semaines de quarantaine à température potentielle de l’épidémie du KHV, autour 20-24 degrés Celsius, puis mis en contact avec un poisson pilote de l’ancien stock. Seulement après cette période, un test du KHV est effectué. De cette manière, nous pouvons considerer que les poisons nouvellement importés ne sont pas contaminés par cette infection.

D’autres infections bénignes, tells que des parasites ou des problemes bactériologiques, ponctuellement constatés chez certains individus, sont soignées immédiatement.

Un carpe koi avec des problèmes évidents pour la santé (érythème de la peau, lésions, etc.) est imméditement retire de la vente.